Image de Xavier  Coiffic
 

Ile Maurice

Tout ou presque a déjà été dit sur l'île Maurice. Il est vrai que la promesse est alléchante : un faible décalage horaire, des plages à l'infini, un lagon à température idéale, une végétation luxuriante accrochée aux rivages de l'océan Indien, des golfs sublimes, des hôtels tous plus glamour les uns que les autres et le sourire des Mauriciens, fruit d'un métissage hors du commun.

Avant d'appréhender l'île Maurice, il faut se plonger un peu dans les grandes lignes de son histoire. Cette petite île de l'océan Indien, indépendante depuis 1968, multiplie les influences : tour à tour portugaise, hollandaise, française, puis anglaise, elle offre un métissage qui a façonné son identité et une richesse culturelle unique.


Des doigts d'initiés frappent le tambour appelé « ravane », instrument phare du « séga », musique traditionnelle des esclaves africains, alors que l'on découvre la quiétude enchantée et sauvage du sud de l'île, ses criques, ses plages désertes et ses cimetières marins. Un peu plus à l'ouest, la majestueuse montagne du Morne veille sur les très chics hôtels qui se nichent le long de sa péninsule. Le décor semble tout droit sorti d'un tableau de Malcolm de Chazal : bleu de la mer, blanc éclatant de la plage, vert sombre des cocotiers. Sur la route du nord, une petite halte colorée et animée à Mahébourg s'impose. Et si c'est un lundi, les marchands qui envahissent ses rues auront la bonne humeur communicative. Tout autour s'étendent des champs de canne à sucre, des plantations de thé et des temples indiens. Une grande bouffée d'air plus tard, vous voilà chaviré par les mille senteurs des frangipaniers, des hibiscus et autres anthuriums. À peine le temps de s'en remettre, voici Grand Baie et son port de plaisance apaisant. Puis Port-Louis, la capitale dont on visite le marché aux mille senteurs et les boutiques du Waterfront.

Inutile de tergiverser, c'est ainsi : vous aussi, l'île Maurice va vous conquérir.

Découvrir nos hôtels à l'île Maurice
Image de Focus Photography Mauritius

Activités

L’île Maurice est une destination rêvée : l’image d’un paradis naturel, entouré de barrières de corail, de poissons multicolores dans un lagon limpide. 

Plonger dans l’océan Indien


La plongée sous-marine est l’une des principales attractivités de l’île Maurice. Le littoral regorge de propositions à l’infini, toutes plus alléchantes les unes que les autres ! À l’instar d’Aquarium, un splendide site de plongée à Trou aux Biches, sur la côte nord, qui regorge de poissons multicolores. À Blue Ray sur la côte sud, le parc marin se caractérise par son sublime jardin de corail. Ici les coraux ont des formes singulières : champignons, laitues, bouquets de fleurs… une mosaïque merveilleuse entourée de poissons insolites : poissons-lunes, poissons-trompettes… voire des barracudas !

Rencontrer des dauphins

À l’île Maurice, les excursions en mer recèlent des rencontres inédites. Si vous souhaitez observer des dauphins, le littoral de Tamarin (côte ouest) est le lieu idéal. Les dauphins y évoluent en bancs dans la baie ; pour les voir, il vous faudra partir tôt le matin, quand les embarcations ne sont pas nombreuses. Vous aurez alors le plaisir d’admirer leurs cabrioles : un joli spectacle à vivre lors de votre voyage à l’île Maurice. Excursion en mer peut aussi rimer avec marche sous-marine. Vous apprendrez à marcher sous l’eau, la tête dans un scaphandre, et à toucher les poissons du bout des doigts.

Partir en randonnée

Pour changer du littoral, les amateurs de voyages sportifs profiteront des joies de la randonnée à l’île Maurice : en montagne ou en forêt, à votre convenance. Bras d’Eau Réserve (côte est) en est un bel exemple. Vous y découvrirez une forêt sauvage de 432 hectares : véritable forêt indigène couverte de bois d’olive, bois de rondes, ébènes entourés d’espèces exotiques introduites par l’homme : eucalyptus, araucarias… Les amateurs d’oiseaux apprécieront le coq des bois : la vedette de Bras d’Eau Réserve. Le coq des bois est un oiseau gobe-mouches, très rare et reconnaissable à ses ailes rouges.

Découvrir des panoramas grandioses

L’île Maurice a une géographie des plus somptueuses : barrière de corail, lagon transparent, plages idylliques, sommets montagneux, hautes falaises volcaniques. Au Trou aux Cerfs (Plateau central) se dresse le cratère d’un ancien volcan : véritable colosse de 85 mètres de profondeur et 200 mètres de largeur. La vue y est fascinante sur la côte ouest et le plateau central entouré d’un tapis végétal luxuriant. Autre panorama d’exception, le Souffleur (côte sud) : un point de vue magnifique sur les falaises sauvages de la côte Sud. Attention au vent, qui peut souffler très fort.

Côtoyer un peuple accueillant

Les Mauriciens sont très affables avec les touristes. La conversation s’engage généralement à la plage ou autour d’un bon en-cas de samoussas (beignets à la viande ou aux légumes) et de gâteaux piments (boulettes frites plus ou moins pimentées). On vous parlera volontiers de la vie sur l’île et surtout de la passion nationale : les courses hippiques, véritable sport national, et bien sûr de football : essentiellement des équipes anglaises de Liverpool et de Manchester. Vous apprendrez aussi à connaître la culture de l’île très riche d’influences hindouiste, catholique, musulmane, chinoise et créole, ce qui se manifeste en particulier dans la cuisine locale.

Image de Xavier  Coiffic

Spécialités gastronomiques

Le briani

Ce plat originaire de la gastronomie musulmane des Indes, est composé de riz safrané, avec  au choix du bœuf, du poulet ou plus rarement du poisson mariné, associé à un mélange d’épices et de légumes, le tout cuisiné dans un grand chaudron en cuivre nommé dègue.

Le mine frit

Le mine frit est un plat de nouilles chinoises sautées aux légumes, avec des œufs, des crevettes et du poulet ou de la viande rouge. Il est accompagné d’une délicieuse sauce à l’ail ou au piment, qui lui confère ce petit goût relevé.

Le bol renversé

Cette spécialité sino-mauricienne est concoctée à base de riz, avec des champignons, brèdes et autres légumes, d’un sauté de viande au choix, couronné d’un œuf au plat coulant. Il est disposé dans un bol avant d’être retourné dans l’assiette.

Le rougail de poisson

Ce plat typiquement créole, accompagné de riz blanc et de lentilles, est principalement composé d’une sauce à base de tomate, d’ail, de gingembre, d’oignons, de piment et d’épices. À celle-ci, on ajoute du poisson salé ou « snoëk », prononcé sounouk à l’île Maurice.

Le vindaye de poisson

Venant de l’ouest de l’Inde, le vindaye de poisson est frit dans l’huile avant d’être macéré dans un mélange d’épices, d’oignons, d’ail et de vinaigre pour relever les arômes. On l’accompagne de pain ou de riz avec un bouillon de brèdes.

Le bouillon de crabe

Le bouillon de crabe se prépare avec du poivre, des graines de moutarde et de cumin, du piment, des épices, de l’eau et une sauce de tamarin. Il est servi très chaud, généralement en hiver. Un régal pour les amateurs de fruits de mer.

Image de Jeremy Bezanger

Fiche Technique

Population : 1 280 000 habitants
Superficie : 1 865 km²
Densité : 630 habitant / km²
Capitale : Port Louis
Monnaie :  Roupie mauricienne (Rs), 1 € = 40 Rs 
Langues : français, créole, langues indiennes
Décalage horaire : en avance de 3 heures sur la France en hiver, et 2 heures en été

Image de Dan DY

Quand partir ?

Dotée d’un climat tropical, l’île Maurice connaît deux saisons : l’été austral chaud et humide entre novembre et avril avec des températures pouvant dépasser les 30°C et l’hiver austral entre mai et octobre plus doux et sec.

Le climat à l’île Maurice est plutôt agréable toute l’année.


- Durant l’été austral, il fait très chaud et humide avec des pluies qui peuvent parfois être violentes. Bien que rares, des cyclones peuvent survenir en cette époque de l’année. Et pourquoi, ne passeriez-vous pas les fêtes de Noël en famille à Maurice ?


- Si vous recherchez un peu plus de fraîcheur et un climat plus sec, il vous faudra planifier votre voyage entre mai et octobre durant l’hiver austral. Les températures y sont plus supportables et varient entre 17°C et 25°C. Les surfeurs privilégieront les mois entre juin et août pour profiter des alizés.

L’île Maurice peut donc se visiter toute l’année.

Découvrir nos hôtels à l'île Maurice